mardi , 19 mars 2019
Flash info

Dépôts d’ordures sur les chaussées : le gouvernement promet de sévir

Le phénomène prend de l’ampleur à Conakry. Depuis plusieurs semaines des citoyens déversent des tas d’immondices sur les routes de la capitale guinéenne. Le motif évoqué par ces citoyen est l’absence de PME de ramassages d’ordures dans les quartiers.

 

Cette situation commence à exaspérer les autorités impliquées depuis une semaine dans une campagne circonstancielle d’assainissement de la ville de Conakry en prélude à la prestation de serment du président Alpha Condé.

Dans un communiqué rendu public mercredi le ministre de l’Intérieur par intérim, Me Abdoul Kabèlè Camara, a interdit ce comportement. Désormais, il est formellement interdit de jeter les ordures sur des voiries.

Selon Me Abdoul Kabèlè Camara qui est également le ministre délégué à la défense nationale, le dépôt des détritus est un acte de sabotage et de mauvaise foi de certains citoyens. « Les autorités ont constatés que des citoyens en toute connaissance de  cause déversent des ordures, encombrant les emprises des voies et les espaces publics de Conakry », a-t-il déploré dans le communiqué.

 

A en croire le ministre ce comportement est de nature à porter atteinte à la libre circulation, la santé et à la sécurité des habitants de Conakry et de ses environs.

Selon lui tout individu qui sera  pris en flagrant délit sera traduit devant les juridictions compétentes et sanctionné conformément à la loi. Il a instruit la gendarmerie et la direction générale de police à veiller à l’application rigoureuse des différentes mesures.

Enfin, il a invité le gouverneur, les maires et l’ensemble des chefs de quartiers à prendre des dispositions pour assurer l’assainissement des lieux publics, des voiries urbaines conformément aux dispositions qui régissent les collectivités locales.

Par Sériane Théa

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*