samedi , 15 décembre 2018

Cheick Fantamady Condé : « Rien ne s’oppose à la prestation de serment en deux temps »

Le secrétaire général de la Cour constitutionnelle Cheick Fatamady Condé a indiqué lundi sur les antennes de la RTG que l’investiture du président Alpha Condé en deux temps n’était pas anti-constitutionnelle.

 

Le calendrier relatif à l’investiture du chef de l’Etat reste inchangé. Ainsi, il va d’abord prêter serment le lundi 14 décembre, avant d’être installé officiellement dans ses fonctions une semaine plus tard devant la Cour constitutionnelle.

Pour Cheick F. Condé, rien ne s’y oppose. « La constitution en la matière dispose que le président de la République est installé dans ses fonctions après avoir prêté serment. Elle ne précise pas spécifiquement que l’installation du président doitsuivre immédiatement après la prestation de serment », a-t-il dit.

 

Même si c’est la première fois en 20 ans que la Guinée organise une investiture en deux temps, Cheick Fantamady Condé a assuré que la nouvelle démarche était légale. « Ni la constitution, ni les lois organiques ne s’opposent à schéma qui va être appliqué cette année ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*