mardi , 23 octobre 2018

Lancement d’une opération de déguerpissement à Conakry

La police a déclenché lundi matin une vaste opération de déguerpissement des artères de certaines communes de Conakry. Sur la route Niger dans la commune de Matam par exemple, les agents du maintien de l’ordre ont systématiquement détruit tout ce qui constituaient à leurs yeux d’occupation illégale.

 

Gargotes, télécentres, cafés, kiosques et autres restaurants de fortune le long de la route ont été cassés et les tôles emportées dans des véhicules de police.  Munis de bâtons, les policiers qui ont reçu la ferme instruction de libérer les emprises des voiries urbaines ont cassé tout sur leur passage, y compris les hangars de campagne du RPG Arc-en-ciel.

 

La même opération de déguerpissement a été accomplie par la police à Kaloum où les occupants des artères, y compris les cireurs de chaussures, ont été sommés de quitter. Et bonjour le désarroi et la colère.

 

Selon nos informations l’opération est conjointement ordonnée par le ministre de la Ville et de l’Aménagement du territoire et le gouverneur de la ville de Conakry.

 

On a assisté à des interpellations musclées mais brèves de certains jeunes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*