mercredi , 30 septembre 2020

Vers un incident diplomatique entre le Burkina et la Guinée ?

Le gouvernement du Burkina Faso dit avoir s’être saisi du dossier de 120 Burkinabè arrêté et incarcérés en Guinée « dans des conditions déplorables ». Selon un communiqué émis jeudi 3 décembre, les autorités burkinabè révèlent que leurs compatriotes sont détenus dans un camp militaire. Et qu’ils ont été interpellés dans une zone aurifère.

 

Sans livrer plus de détails, le gouvernement du Pays des Hommes intègres affirme avoir entamé des négociations avec les autorités guinéennes pour la libération de ses ressortissants.

 

« Le Gouvernement de la Transition réaffirme son engagement aux côtés de tout citoyen burkinabè en difficulté partout où ils se trouvent.  Il les invite toutefois au strict respect des législations en vigueurs dans les pays hôtes », peut-on lire dans le communiqué lu par Kaloumpresse.com.

 

Le gouvernement guinéen n’était pas immédiatement disponible pour commenter cette information.

 

Par Elie Ougna

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*