mardi , 20 octobre 2020

Alpha Condé avait pourtant lancé un projet de construction sur un Domaine public maritime

Le président Alpha Condé a ordonné lundi 23 novembre l’arrêt « immédiat » de toutes les constructions en cours sur le Domaine public maritime de Conakry.La décision a été notifiée au Premier ministre et à son ministre de la Ville et de l’aménagement du territoire.

 

L’exécution de cette décision a été confiée au Haut  Commandement de la Gendarmerie nationale. Et le Chef de l’Etat a instruit la mise en place d’une commission logée au ministère de la Ville et de l’Aménagement du territoire. Celle-ci est chargée de statuer sur les projets de construction en cours, relevant du Domaine public maritime.

Si cette décision présidentielle concerne de nombreux projets privés qui occupent illégalement les bordures de mer à Conakry, il convient de citer le cas de l’hôtel Onomo. Cette infrastructure située à quelques encablures de la Résidence 2000 sur la corniche sud dans la commune de Kaloum occupe un domaine ayant récemment fait l’objet de remblai.

Le hic avec ce projet est que les travaux ont été officiellement lancés par le président Alpha Condé fin septembre dernier. L’hôtel de 123 chambres lumineuses, 32 appartements, 2 salles de réunion, un bar, d’une piscine va coûter environ 15 millions d’euros. Le chef de l’Etat avait affiché son ambition de faire de la Guinée une destination touristique.

 

Kaloumpresse

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*