lundi , 18 novembre 2019

Papa Koly Kourouma:  »traiter quelqu’un de menteur ou de bandit au siège d’un parti politique relève du théâtre »

Traité de « menteur » par le Président de la République lors de la dernière assemblée générale du RPG Arc-en-ciel, le président du GRUP Papa Koly Kourouma ne semble pas pour l’instant prendre cette affirmation du chef de l’Etat au sérieux. Il était ce lundi 23 novembre 2015 sur la radio Espace Fm dans son émission « les GG ». Extraits…

 

« Le Président de la République est à Sékoutouréyah. S’il s’est trouvé au siège du RPG Arc-en-ciel et à l’assemblée générale de ce parti, c’est le président du RPG qui a parlé. Je crois qu’il faut prendre les choses avec philosophie. Traiter quelqu’un de menteur ou de bandit au siège d’un parti politique relève du théâtre. Là-bas on ment. On ne dit jamais la vérité et on amuse la galerie. Donc, on ne peut pas prendre au sérieux ce que quelqu’un dit là-bas. Et mieux, quelqu’un qui me traite de menteur, on ne peut pas y croire parce qu’on ne peut pas traiter quelqu’un de menteur quand on travaille avec lui pendant cinq ans. Je pense qu’il faut mettre la balle à terre.

« C’était à une assemblée générale et le président du parti s’est fait plaisir aux coups de théâtre, aux applaudissements et aux errements. Donc, c’est le parti GRUP qui va répondre et non Papa Koly. Mais si vous me demandez à chaud, moi je prends vraiment avec philosophie ce traitement là. Le législateur a pensé que quand on est Président de la République, qu’on ne peut pas aller à une assemblée générale d’un parti politique. C’est déjà là le problème. On doit se dire qu’est-ce qu’il est allé chercher là ? Qu’est-ce qu’il fait là-bas ? C’est du parjure. Moi, c’est comme ça que j’aborde la question par le fait de me traiter de menteur. Je pense d’ailleurs que c’était du sanakouya (plaisanterie). Quand il est là-bas, il est sous l’influence des Traoré, il a peur et il dit du n’importe quoi.

Vous savez quand on est au siège d’un siège ce qu’on dit c’est différent de ce qu’on dit à Sékhoutouréya. Moi, je ne prends pas ça en considération. Je n’ai d’ailleurs ni entendu le son, ni vu l’image. Ça fera l’objet d’une étude approfondie pour voir quels sont les contours. Mais je voudrais vous dire également qu’hier, j’ai eu des voix qui m’ont appelé pour me dire que le Président n’a pas dit ça. Quand le chef d’un parti parle au siège, ça c’est dans un autre cadre et franchement je ne prends pas au sérieux. »

Lire la suite sur MEDIAGUINEE


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*