jeudi , 18 octobre 2018

sept centrales syndicales guinéennes condamnent l’attentat de Paris

Sept Centrales syndicales guinéennes, notamment la COSATREG, l’ONSLG, la CGSL, l’UDTG, l’UGTG, la CGTG et la CGFOG, ont adressé, mardi, 17 novembre 2015, à Conakry, leurs sincères condoléances aux familles éplorées, à l’ensemble des Centrales syndicales françaises, au peuple français et à son gouvernement, suite aux attentats terroristes de Paris, ayant enregistré la mort de 132 personnes et 350 blessées.

 

Une manière pour ces 7 Centrales syndicales guinéennes, de condamner les attentats terroristes de Paris, qu’elles qualifient de crimes odieux et perpétrés contre le peuple innocent et paisible de France en général, et les travailleurs français en particulier.

Regroupées au sein d’une Unité d’Action Syndicale, les 7 Centrales ont condamné avec la dernière énergie cette barbarie digne d’une autre époque.

«Avec un bilan macabre se chiffrant à date, à 132 morts et 350 blessées graves, dont 99 entre la vie et la mort, cette attaque constitue à nos yeux, un crime contre l’humanité et devra être punie comme tel», ont fait savoir les 7 centrales syndicales guinéennes.

En outre, elles ont précisé, qu’aucune explication ne peut justifier un tel acte qui relève d’un autre âge.

AGP

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*