mercredi , 20 février 2019

Faya Millimouno veut saisir la Cour de Justice de la CEDEAO

Le candidat du Bloc libéral Faya Lansana Millimouno a révélé mardi son intension de saisir la Cour de Justice de la CEDEAO à Abuja, au Nigeria, pour obtenir l’annulation de l’élection présidentielle du 11 octobre dernier.

 

Selon le candidat malheureux du BL qui n’a gagné que 1,39% des voix, l’étape de la CEDEAO est envisagée par son parti après la validation de la réélection d’Alpha Condé par la Cour constitutionnelle. Pour lui, cette juridiction a manqué à son devoir de dire le droit. « Logiquement, la décision de la Cour constitutionnelle aurait été d’annuler le scrutin », a dit le Dr Faya Lansana Millimouno. « La Cour a validé l’irresponsabilité de la Commission électorale », a-t-il dit.

 

La date à laquelle le candidat du Bloc libéral compte saisir l’instance supranationale de la CEDEAO n’a pas été communiquée. « Nous maintenons notre décision de ne pas reconnaitre les résultats de ces élections. Avec nos avocats nous sommes en train de voir la possibilité de recourir à la Cour de justice de la CEDEAO », a-t-il dit.

« Légalement le candidat déclaré vainqueur est le chef de l’Etat, même si nous ne reconnaissons pas la légitimé. Nous allons demander à la CEDEAO de rétablir les population dans leur droit », a-t-il annoncé.

 

Par Mamady Fofana

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*