lundi , 18 mars 2019
Flash info

La Cour constitutionnelle confirme, Alpha Condé est le vainqueur de l’élection

La Cour constitutionnelle de Guinée a annoncé samedi 31 octobre les résultats définitifs de l’élection présidentielle du 11 octobre dernier. Le président Alpha Condé a été réélu avec 2,2 millions de voix, environ 58% des suffrages exprimés.

 

Le chef de file de l’opposition Cellou Dalein Diallo a pour sa part gagné 1,2 million de voix, soit environ 31% des suffrages.

 

Sur 6 millions d’électeurs, environ 4,1 millions ont pu voter le 11 octobre. Les suffrages valables exprimés avoisinent les 3,9 millions d’électeurs.

 

Selon le président de la Cour, Kèlèfa Sall, trois candidats à savoir Lansana Faya Millimouno, Papa Koly Kourouma et Lansana Kouyaté ont formulé des requêtes relatives à l’annulation partielle ou total du scrutin.

 

Ces candidats ont fait état de l’existence d’une incohérence dans les résultats provisoires proclamés par la CENI. Ils ont aussi évoqué l’existence des bureaux de vote fictifs, le bourrage des urnes, le vote massif des mineurs, ainsi que des irrégularités commises dans l’impression et la distribution des cartes d’électeurs.

 

« La cour déclare recevable les requêtes des candidats Lansana Faya Millimouno, Papa Koly Kourouma et Lansana Kouyaté et déclare recevables les mémoires en réponse de monsieur Alpha Condé », a dit Sall.

 

« La Cour déclare fondés les griefs tirés de l’incohérence dans les résultats provisoires proclamés par la CENI, déclare fondés les griefs de l’incohérence dans les résultats provisoires », a-t-il dit. Avant de déclarer : « non-fondés les griefs tirés de la prolongation de la clôture du scrutin ».

 

L’institution a débouté les plaignants du surplus de leur demande. On rappelle que sa décision est sans recours.

 

Par Mamady Fofana

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*