mardi , 22 octobre 2019

Les délestages de courant reprennent à Conakry

Les délestages de courant ont repris dans la capitale guinéenne ces derniers temps, même si leur durée n’excède pas parfois trois heures de temps, a-t-on constaté sur place.

 

Cette situation pousse bon nombre d’habitants de la capitale à lier lier la fourniture normale de courant ces derniers temps à l’approche de la présidentielle et du coup le retour des délestages à la fin de la joute électorale remportée par Alpha Condé mais fortement contestée par l’opposition.

Des citoyens guinéens pensent ainsi que le lancement du barrage de Kaléta dans la « précipitation » le 31 mai dernier, par le président Condé, entouré de ses invités, avait obéi à des visées électoralistes.

 

Mais, du côté de Electricité de Guinée (EDG), la société chargée de gérer le secteur électrique, on tente de rassurer les populations en faisant savoir que c’est la vétusté du réseau de distribution du courant qui serait à la base des désagréments constatés ces derniers temps et que la production de courant ne ferait nullement défaut.

Ce serait plutôt un problème lié à la capacité du réseau d’absorber l’énergie produite par le barrage de Kaléta.

Le barrage hydroélectrique de Kaléta a été inauguré le 28 septembre dernier en pleine période de campagne électorale par le président Alpha Condé, qui était candidat à sa propre succession.

Cet ouvrage doté d’une capacité de 240 Mégawatts, a été construit par la China International Water & Electric corporation » (CWE), pour un coût de près de 500 millions de dollars.

Depuis sa mise en marche, la capitale ainsi que certaines préfectures du pays bénéficient d’une desserte en courant 24 heures sur 24.

APA


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*