mardi , 16 juillet 2019
Flash info

Quand Marie Dioubaté crée un sentiment de malaise chez l’opposition !

La candidate du Parti des Écologistes de Guinée (PEG), Marie Madeleine Dioubaté, a surpris lundi ses collègues de l’opposition en appelant au calme et à la retenue pendant qu’ils exigent l’annulation du vote du dimanche.

 

La seule femme candidate à l’élection présidentielle a reconnu au cours d’une conférence de presse l’existence de plusieurs anomalies liées au scrutin du 11 octobre. Au point de qualifier le lendemain du vote de « jour triste parce que la démocratie n’était pas au rendez-vous ».

 

Sans ambages, celle qui est soupçonnée par une certaine opinion d’être un pion d’Alpha Condé, a accusé la Commission électorale nationale indépendante d’incompétente.

 

Mais ce qui a visiblement surpris ses pairs de l’opposition, c’est lorsque la patronne des écologistes a appelé leurs militants à la retenue. « Je demanderai à nos militants de garder le calme. Ce problème sera régler entre nous et la mouvance présidentielle ». Silence sur fond de malaise.

 

Cette sortie a amené Cellou Dalein Diallo de l’UFDG a rappeler indirectement sa collègue à l’ordre. Rappelant que les sept candidats ne reconnaitront pas les résultats du scrutin, l’ancien Premier ministre a indiqué qu’ils pourraient faire recours aux manifestations de rue.

 

« N’ayons pas peur des mots. Nous avons le droit de manifester, nous allons exercer tous nos droits », prévenu le leader de l’opposition Cellou Dalein Diallo. « Il faut que ça soit clair. Je ne veux pas exclure les manifestions qui est consacrée par la constitution ».

 

Par Mamady Fofana

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*