mercredi , 20 mars 2019

Election Présidentielle : L’appel de l’Archevêque de Conakry

A deux jours de l’élection présidentielle du 11 octobre, l’Archevêque métropolitain de Conakry, Monseigneur Vincent Coulibaly, a invité les guinéens à renforcer la paix et l’unité nationale. Il a appelé les populations à voter dans le calme. Message intégral…


«Chers compatriotes

Notre pays va vivre un test démocratique révélateur du niveau de sa maturité politique. La campagne électorale à Conakry et à l’intérieur du pays a contribué déjà il ya quelques jours, à réveiller les instincts ethnocentriques assoupis et mis en lumière l’incapacité des guinéens à aller au delà de leur diversité pour s’unir autour d’un idéal commun : celui de l’unité nationale, base de tout développement.

Déjà en 1998, la conférence épiscopale de Guinée affirmait que : «la santé démocratique d’une Nation se juge à la qualité de vie de ses populations, à l’attention aux valeurs morales, au respect et l’éminente dignité de la personne humaine et à l’exercice responsable et raisonnable de la liberté par chaque citoyen»

Par conséquent, les querelles intestines et partisanes ne nous permettent pas d’asseoir une démocratie en Afrique. C’est dans cette optique que nous vous invitons, chers concitoyens, à éviter toute forme de violences avant, pendant et après les élections. Que le jour du vote chaque guinéen use de son devoir civique en se rendant aux urnes dans le respect de la dignité et du droit des autres. Qu’à la proclamation des résultats nous soyons tous sages d’admettre le suffrage des urnes.

Aussi, nous invitons les institutions chargées d’organiser et de superviser les élections à se montrer impartiales et instaurer un climat de confiance fondé sur la justice et l’amour du bien être de tous les guinéens. Car le dénominateur commun qui doit guider tous les guinéens, c’est l’aspiration à de meilleures conditions de vie. C’est pourquoi nous invitons tous les leaders politiques au calme et à la retenue. Aussi nous exhortons les medias publics et privés à soigner davantage leur communication en donnant des informations justes et crédibles, dont les sources sont vérifiées et vérifiables. Quand aux forces du maintien de l’ordre, nous les prions d’assurer la sécurité des populations tout au long du processus électoral dans l’impartialité la plus absolue.

Que les guinéens, solidaires du destin de leur peuple, se donnent la main pour travailler dans la vérité et dans le dialogue à l’avènement d’une Guinée belle, prospère et émergente dans le concert des nations démocratiques.

Toutefois « si le seigneur ne bâtit la maison, en vain travaillent les maçons » (psaume 126). C’est pourquoi nous demandons humblement à tous les diocésains ainsi qu’aux croyants et hommes de bonne volonté à consacrer la journée du vendredi 09 octobre à la prière et au jeûn, afin que Dieu accorde à notre pays la Guinée, le plus grand bien que désirent tous les cœurs : LA PAIX

Que Dieu bénisse et protège la Guinée ! Amen !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*