mercredi , 5 août 2020
Flash info

L’opposition écarte toute hypothèse de boycott du scrutin

Les sept candidats issus de l’opposition engagés dans l’élection présidentielle du 11 octobre en Guinée ne boycotteront pas le scrutin, a indiqué un de leur porte-parole au cours d’une conférence de presse.

 

Aliou Condé, secrétaire général du plus grand parti de l’opposition a affirmé ce mardi que les candidats de l’opposition ne boycotteront pas le vote. « Il n’y aura jamais de boycott. Ou on va tous aux élections ou aucun ne va aux élections », a-t-il dit.

 

S’exprimant au nom de sept candidats engagés dans la course pour la présidence de la République, Aliou Condé qui est également un député de l’UFDG a annoncé leur volonté de voir le scrutin reporté pour permettre à la CENI de corriger quelques irrégularités.

 

« Dès hier (lundi 5 octobre, NDLR) nous avons saisi la CENI par une demande de report des élections », a-t-il dit aux journalistes.

 

Bien qu’ils demandent le report du vote, les candidats issus des rangs de l’opposition resteront dans la course, même si l’institution en charge de l’organisation de l’élection n’accède pas à leur demande, selon Condé. « Nous n’allons pas nous asseoir à la maison et laisser d’autres aller aux élections, se faire élire pour venir nous gouverner », a-t-il lancé.

 

Selon lui, il reviendra à la Commission électorale nationale indépendante de tirer toutes les conséquences en cas d’élection bâclée. « Notre pays court de graves risques et personne ne dira que nous n’avons pas alerté », a-t-il conclu.

 

Par Elie Ougna

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*