samedi , 19 janvier 2019

Le Général Ibrahima Baldé va diriger l’Unité de sécurisation du scrutin présidentiel

Le président Alpha Condé a créé vendredi une unité chargée de sécuriser le scrutin présidentiel dont le premier tour est fixé au 11 octobre prochain.

 

La nouvelle équipe s’appelle « Unité de sécurisation de l’élection présidentielle ». Elle est née à l’image de la FOSSEL Force spéciale de sécurisation des élections législatives en 2013.

 

Dotée d’environ 20 000 hommes issus de la gendarmerie, la police et la protection civile, l’Unité de sécurisation de l’élection présidentielle sera dirigée par le Général Ibrahima Baldé, Haut commandant de la Gendarmerie nationale, directeur de la justice militaire. Son adjoint est Mohamed Garé, directeur général de la Police.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*