mardi , 20 août 2019

Coup d’Etat au Burkina Faso: des militaires annoncent la destitution du président

A la télévision publique ce jeudi, des militaires ont annoncé la destitution du président Michel Kafando et la dissolution des institutions en vue « d’élections inclusives ». L’assemblée de transition dénonce « un coup d’Etat ».

Les militaires du Régiment de sécurité présidentielle (RSP), qui ont pris en otage le président et le gouvernement mercredi, ont annoncé ce jeudi matin avoir « dissous » les institutions de la transition et promis d’organiser des « élection inclusives ». Ils ont également annoncé la destitution du président intérimaire Michel Kafando.

Un « Conseil national de la Démocratie » affirme avoir mis « fin au régime déviant de la transition […] Le président de la Transition est démis de ses fonctions. Le gouvernement de transition » et « le Conseil national de la Transition » sont « dissous ». Une large concertation est engagée pour former un gouvernement […] pour aboutir à des élections inclusives et apaisées », a déclaré à la télévision nationale un militaire, le lieutenant-colonel Mamadou Bamba.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*