vendredi , 18 octobre 2019

Sept Centrales syndicales demandent la révocation du bureau du CES

Sept Centrales syndicales, signataires d’une déclaration conjointe rendue publique, mercredi, 02 septembre 2015, à Conakry, exigent l’annulation pure et simple, de toutes les conclusions issues de l’élection des membres du Conseil Economique et Social (CES) de la République de Guinée, rapporte le correspondant communal de l’AGP à Matam.

Ce sont la Confédération Syndicale Autonome des Travailleurs et Retraités de Guinée (COSATREG), la Confédération Générale des Forces Ouvrières de Guinée (CGFOG), l’Union Démocratique des Travailleurs de Guinée (UDTG), l’Union Générale des Travailleurs de Guinée (UGTG), la Confédération Générale du Syndicat Libre (CGSL), l’Organisation Nationale des Syndicats Libres de Guinée (ONSLG) et la Confédération Générale des Travailleurs de Guinée (CGTG).

Selon ces Centrales, cette déclaration vient dénoncer certains comportements, dont l’interférence du gouvernement dans la vie syndicale guinéenne à travers l’évaluation/élection syndicale ayant abouti à la désignation des membres du CES, qu’il a organisée.

Ainsi, elles exigent au gouvernement, «le respect intégral des législations nationales et internationales régissant le monde du travail, l’annulation pure et simple de toutes les conclusions issues de cette mascarade, que le décret de nomination des membres du CES prenne en compte toutes les Centrales syndicales existant en bonne et due forme pour éliminer sa nature discriminatoire».

A l’occasion, le secrétaire général de la COSATREG, El hadj Yamoussa Touré, a interpelé le gouvernement face au respect des engagements pris par la Guinée vis-à-vis de ses partenaires sociaux. A l’opinion nationale et internationale, de
ne pas reconnaitre ce CES en raison de son caractère discriminatoire et exclusif des représentants des salariés.

A préciser, que la Confédération Nationale des Travailleurs de Guinée (CNTG) et l’Union Syndicale des Travailleurs de Guinée (USTG) ont récolté, respectivement 09 et 03 sièges au sein du CES.

AGP

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*