lundi , 14 octobre 2019

Jean-Marie Doré : « Pourquoi je ne suis pas candidat »

Absent surprise dans la course pour la présidence de la République, le chef de l’Union pour le Progrès de la Guinée Jean-Marie Doré justifie son absence par des arguments pour le moins surprenants.

 

En effet, l’ancien Premier ministre dit s’être désisté au profit de Georges Gandhi Faraguet Tounkara, candidat de l’Union guinéenne pour la démocratie et le développement (UGDD), sur décision du Conseil des sages de la Guinée forestière.

 

« J’ai annoncé lors de notre convention, le contenu de nos règlements au sein du CEPAD, la réunion des partis dont les leaders sont originaires de la Guinée forestière. Il avait été entendu que les partis présentent des candidats, dont la liste serait déposée auprès du médiateur du CEPAD. Et c’est le médiateur, avec le conseil des sages, qui désignerait le candidat commun à tous ces partis. Nous avons commencé à dix huit et nous sommes restés à quatre. Les connaissant, on ne peut pas les ignorer. J’ai pensé, bien que le choix me soit favorable, que nous ne démentions pas la direction du conseil des sages », explique-t-il.

 

Une décision respectée par les leaders à l’exception de du Dr Faya Millimouno du BL et de Papa Koly Kourouma du parti GRUP qui se sont lancés dans la bataille. On se demande que deviendrait aussi cette décision des sages si Dadis réussissait à présenter sa candidature…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*