lundi , 26 août 2019
Flash info

Le président du MPD, Paul M. Diawara, reçu à Tombolya dans la commune de Matoto

Le président du Mouvement des Patriotes pour le Développement (MPD), Paul Moussa Diawara a été reçu, vendredi, 28 août 2015, par les populations de Tombolya, dans la commune de Matoto à Conakry, à la faveur d’un meeting de mobilisation pour la réélection du président de la République le 11 octobre 2015.

L’événement a été organisé par les jeunes et femmes de cette localité, réunis dans une association dénommée ‘’Lanyi-Fan’’, qui œuvre pour la préservation des acquis du gouvernement du Pr Alpha Condé.

A cette occasion, la porte-parole des organisateurs, Mme Joséphine Aïssata Soumah a indiqué, que «l’objectif de la rencontre est d’officialiser l’adhésion des membres de leur association aux idéaux de soutien et de mobilisation du président du MPD en faveur de la victoire du candidat du RPG/Arc-en Ciel à l’élection présidentielle, dès le premier tour.

«Cette forte mobilisation de la population de Tombolya montre à suffisance notre engagement à unir nos forces autour des idéaux de paix, d’unité nationale et de développement, prônés par le président Alpha Condé. Nous allons poursuivre la mise en place des Comités de soutien dans les 12 secteurs que compte notre quartier, afin de vous accompagner dans vos efforts de mobilisation de la population pour la réélection de notre président de la République», a-t-elle rassuré.

Le président du MPD, Paul Moussa Diawara s’est réjoui, pour sa part, de la qualité de l’accueil et de la mobilisation, avant de dire que le président Alpha Condé a montré ses capacités au cours de son premier mandat à conduire les guinéens vers un lendemain meilleur.

«Le président Alpha Condé a posé beaucoup d’actes, mais le chantier est immense et l’œuvre de redressement économique et social n’est pas encore achevé. C’est pourquoi il vous demande humblement de lui accorder un second mandat pour parachever son ambitieux programme de développement pour la Guinée», a fait savoir M. Diawara.

Si nous voulons sortir de la pauvreté et du sous développement, nous devons lui assurer un deuxième mandat, car les réalisations qu’il a eu à faire nous augurent des belles perspectives pour une Guinée émergente en sous peu de temps, a ajouté le président du MPD.


AGP

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*