vendredi , 13 décembre 2019

DSK aurait pu devenir un Conseiller d’Alpha Condé

La Serbie et le Soudan ne sont pas les seuls pays à avoir demandé les conseils de l’ancien directeur du Fonds Monétaire International Dominique Strauss-Khan. En Guinée, le président Alpha Condé aussi a sollicité l’assistance du banquier d’affaires devenu paria sous d’autres cieux par la force d’une femme d’origine…guinéenne.

 

Au cours d’une conférence de presse animée au Palais présidentiel à Conakry, le président Alpha Condé, a clairement avoué le jeudi 27 août, avoir à DSK d’être son conseiller. Le commentaire s’est arrêté là. Le Chef de l’Etat n’a pas précisé si l’économiste a rejeté l’offre ou si les discussions se poursuivaient toujours.

 

Le nom de Strauss-Khan a été évoqué lors que le Chef de l’Etat a été invité par une journaliste à se prononcer sur son bilan à la tête de la Guinée au cours des cinq dernières années. Un bilan qu’il estime toutefois élogieux par rapport à ce qui a été fait dans le pays depuis son indépendance en 1958.

 

« Ce n’est pas à moi de faire mon bilan, mais à vous », a-t-il avancé, précisant qu’il a demandé à un consultant d’éditer un rapport sur sa gestion du pays. Avant de poursuivre sans trop de commentaire : « J’ai demandé à Strauss-Khan d’être mon conseiller ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*