mardi , 26 mars 2019

Alpha Condé : « J’ai contraint la mouvance à accepter l’accord politique »

Le président Alpha Condé a affirmé jeudi que l’accord politique signé la semaine dernière favorise l’opposition au détriment de la mouvance présidentielle.

 

La mouvance présidentielle n’est pas très contente, a avoué le Chef de l’Etat pendant une conférence de presse qu’il animait au Palais Sèkhoutoureyah. « Ni le RPG Arc-en-ciel, ni les partis alliés. Ils ont estimé qu’on a fait trop de concession », a dit le président, fustigeant le caractère de l’opposition à demander assez de concessions au parti au pouvoir.

 

Il dit avoir autorisé sa mouvance à signer le document pour sauver le processus électoral en cours. « A mon âme et conscience, je me suis battu pendant 50 ans pour la démocratie dans ce pays. Je veux que les élections en Guinée soient des élections modèles », a affirmé le Chef de l’Etat. Et d’ajouter que ces efforts  visaient à empêcher tout boycott du scrutin présidentiel. « Il fallait permettre que personne ne soit empêchée d’aller aux élections ».

 

D’après le locataire de Sèkhoutoureya, il a accepté l’accord « sans consulter la mouvance ». Les raisons qui ont prévalues sont notamment l’importance d’organiser une élection présidentielle inclusive à un scrutin local.

« Il est important que pour les élections présidentielles, personne n’ait d’argument. C’est pourquoi j’ai accepté et contraint la mouvance à accepter. Il faut privilégier que les élections présidentielles se passent dans les meilleures conditions ».

 

Par Elie Ougna

+224 622 85 68 59

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*