vendredi , 19 juillet 2019

Ousmane Gaoual: le procureur requiert une peine de 2 ans contre le député

Le procureur de la République près le tribunal de première instance de Matam-Conakry, a requis mercredi à l’encontre du sieur Ousmane Gaoual une peine de 2 ans d’emprisonnement, assortie d’un million GNF d’amende.

 

Il faut rappeler que c’est sous bonne escorte que le député uninominal de Gaoual, Ousmane Diallo est arrivé ce matin au tribunal de Mafanco. Environ, une dizaine de pick-ups bourrés de policiers veillaient à assurer la sécurité du prévenu mais aussi des lieux.

Poursuivi pour coups et blessures volontaires et injures publiques contre un citoyen, Ousmane fait sa première réapparution depuis qu’un mandat de dépôt lui ai été décerné il y a quelques jours.

A l’entame de l’audience, les avocats du député de l’UFDG ont d’abord misé sur une stratégie tendant d’abord à vouloir obtenir une liberté provisoire pour leur client. Ayant avec lui une armada d’avocats, Gaoual n’aurait donc aucun intérêt à vouloir disparaitre.

Cependant, se prêtant aux questions du juge, Ousmane Gaoual a répondu qu’il ne savait pas que Diouldé avait été blessé. « Je lui ai versé un verre d’eau, mais je ne lui ai pas jeté la tasse de café à la figure ».

 »J’ai été surpris de constater sur les réseaux sociaux qu’il avait été blessé » dira le bouillant député de l’UFDG, qui a aussi ajouté qu’il avait  » perdu environ 15 minutes sur place après les événement ».

Pour l’instant, le procureur de la République a requis à l’encontre du sieur Gaoual une peine de 2 ans d’emprisonnement, assortie d’une amende de 1 million GNF.

Alpha Camara

Gatineau, Canada

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*