mardi , 10 décembre 2019

Présidentielle : l’opposant Télliano a une idée sur le passage de la caution à 800 millions GNF

Pour le président du parti Rassemblement pour le développement intégré de la Guinée (RDIG), Jean Marc Telliano, si la caution à l’élection présidentielle est passée de 400 millions de francs en 2010 à 800 millions de francs en 2015, il faut chercher la réponse chez le Chef de l’Etat.

 

Allié au candidat Alpha Condé pendant la campagne présidentielle en 2010, Telliano croit être mieux informé sur le président. Il rapporte que celui-ci avait des difficultés à recouvrer sa caution il y a 5 ans.

 

« En 2010, Alpha Condé a été le premier à s’insurger contre la caution de 400 millions », a rappelé mardi celui qui était jusque dans un passé relativement récent ministre de l’Agriculture. Parole d’opposant ou pas, Jean-Marc Telliano affirme qu’Alpha Condé avait demandé pour  un rabais de la caution.

 

Si aujourd’hui, poursuit-il, le président Alpha Condé est le premier à élever la caution à 800 millions, cela prouve à suffisance la fuite de nos capitaux.

 

« C’est lui (Alpha Condé, NDLR) qui a été incapable de trouver 50 millions pour payer sa caution. Et nous savons d’ailleurs qui a payé cet argent pour qu’il participe à l’élection présidentielle de 2010. Mais au sein de cette opposition rassurez-vous que si Alpha Condé met la caution à 2 milliards de francs, nous irons. Nous, ce n’est pas avec l’argent du contribuable. S’il met la caution à 5 milliards nous allons payer avec des fonds propres, pas avec de l’argent volé. Et s’il fixe le plafonnement de la campagne à 20 milliards, Alpha Condé nous dira là où il a pris les 20 milliards », glose-t-il.

 

Par Mamady Fofana

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*