lundi , 23 septembre 2019

Journée ville-morte: L’Ufr de Sidya Touré se dit ne pas être concerné

L’appel unilatéral de l’UFDG d’appeler à une journée ville-morte mercredi 12 août ne semble pas être apprécié par certains partis politiques de l’opposition. En effet, l’UFR de l’ancien Premier ministre Sydia Touré vient de désolidariser de son ancien allier quant à cette volonté de  »tuer » la ville de Conakry. Autant l’UFR désapprouve le  »comportement mal en point »  du député Gaoual, autant elle dénonce la  »procédure bancale » dans ce dossier. Lisez plutôt!

 

« L’Union des Forces Républicaines (l’UFR), a le regret de ne pas s’associer à la décision de la journée ville morte annoncée par le porte-parole de l’Opposition, lors de sa conférence de presse ce mardi 11 août à la maison commune des journalistes, sise à Lansébounyi, Coléah.

Ceci, compte tenu du caractère unilatéral de la décision, malgré il est vrai, que l’UFR partage entièrement le désappointement de l’UFDG quant à la procédure bancale qui a suivi l’arrestation d’un élu du peuple. Autant elle déplore le comportement mal à propos de cet élu, autant elle ne souscrit pas au déni de justice dans la mesure où l’immunité d’un député est à consolider dans une démocratie qui se respecte.

L’UFR réaffirme cependant, son attachement profond au combat pour la démocratie de l’opposition républicaine, mais cela dans le strict respect des uns et des autres, gage de l’harmonie et de la cohésion du mouvement ».

UFR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*