vendredi , 17 août 2018
Flash info

Recrutement des médecins et infirmiers : 21% des diplômes présentés sont des faux

Au moins 21,20% des diplômes fournis par les candidats au concours de recrutement au compte de la Santé sont des faux, a révélé jeudi le ministre de la Fonction publique et de la Reforme administrative Sékou Kourouma.

 

Le recrutement de nouveaux fonctionnaires au compte du ministère de la Santé tourne à une traque aux faux diplômes. Les autorités guinéennes veillent désormais au grain. Elles ont été alertées par les faux papiers présentés par certains postulants.

 

Le groupe de travail mis en place par le ministère de la Fonction publique avec pour mission de dépouiller les dossiers de candidature a déjà démasqué de nombreux diplômes falsifiés. En tout, 1.109 sur un total de 5.229 se sont avérés être de faux diplômes, tandis que 64 des candidats ont fourni des attestations de niveau.

 

Pour l’heure, des équipes sont sur le terrain pour finaliser l’authentification des diplômes des candidats sortis des écoles professionnelles de types A et B.

Selon le ministre de la Fonction publique, la sentence sera très lourde. L’annulation pure et simple de la candidature de l’ensemble des postulants ayant fourni des diplômes non authentiques et l’annulation de la candidature des postulants ayant fourni des attestions de niveau.

 

Le ministère envisage aussi d’autoriser la Direction de la police judiciaire à ouvrir des enquêtes sur l’ensemble des candidats ayant fourni des diplômes non authentiques. L’opération de vérification et d’authentification des diplômes sera étendue aux autres concours de recrutement qui sont en cours.

 

On rappelle que le concours de recrutement des agents de santé est prévu du 15 au 16 août. Quant au dépôt de candidatures pour le compte de l’Environnement et la Sécurité, il est reporté à une date ultérieure.

Sériane Théa

+224 622 85 68 59

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*