samedi , 7 décembre 2019

Kindia : des journalistes à l’école du processus électoral

Quatre-vingt-seize journalistes guinéens de la presse publique et privée prennent part depuis mardi 4 août, à Kindia, à un séminaire d’information et de sensibilisation sur le processus électoral.

 

La rencontre est organisée par la Commission électorale nationale indépendante.

 

En tenant ce séminaire dans la ville des agrumes, environ 130 kilomètres à l’est de Conakry, la CENI espère familiariser les participants aux concepts clés du processus électoral en Guinée. Il s’agit aussi de permettre aux professionnels des médias de véhiculer des messages clairs et précis dans les langues nationales afin d’informer et de sensibiliser les électeurs sur les enjeux de la présidentielle d’octobre prochain.

 

A l’ouverture des travaux, le président de la CENI a mis un accent sur le rôle des médias, connu comme le 5è pouvoir, dans un processus électoral. Il a appelé les médias au respect de l’éthique et de la déontologie tout au long du processus. « Les médias doivent jouer leur rôle. Chaque phrase doit être pesée. La passion doit être proscrite », a-t-il conseillé. « Il faut tourner sept fois sa langue dans la bouche avant de parler », a rappelé le président de la CENI.

 

Le ministre de la Communication Alhoussein Makanéra Kaké s’est réjoui de la tenue du séminaire qui, selon lui, se déroule au moment où la couverture du processus électoral pose la problématique du rôle du journaliste. Il a appelé les participants au respect strict de l’éthique et de la déontologie de leur métier. Il leur a demandé de mettre en exergue la pertinence des commentaires. Et de restituer les faits, sans les altérer. « Mon département apprécie à sa juste valeur la portée de cette rencontre surtout quelle intervient au moment du durcissement du discours politique et de dérapages », a conclu le ministre.

 

Enfin, la présidente de la Haute Autorité de la Communication Martine Condé a apprécié l’initiative. Une rencontre qui vient à point nommé d’autant qu’elle permettra aux journalistes, d’après Martine Condé, de mieux connaître la CENI et son mode opératoire.

 

Durant ce séminaire d’information et de formation des journalistes sur le processus électoral, les 96 participants suivront des exposés relatifs au cadre juridique en Guinée, les rôle et fonctionnements de la CENI,le cycle électoral et la couverture médiatique de l’élection présidentielle de 2015. Chaque exposé sera suivi de questions et de débats.

 

On rappelle que certains participants ont été désignés par les différentes associations de presse privée à savoir l’AGUIPEL, l’AGEPI et l’URTELGUI. Des journalistes de l’AGP, des radios rurales et communautaires, la Fondation Hirondelle et de la RTG prennent également part au séminaire.

 

Elie Ougna Camara, envoyé depuis Kindia pour Kaloumpresse.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*