mardi , 22 septembre 2020
Flash info

Comment éradiquer Ebola : le Directeur du CDC-Atlanta attendu en Guinée

Le Directeur du Centre de Contrôle et de Prévention des Maladies (CDC) à Atlanta, Dr. Thomas Frieden, effectuera une visite en Guinée à compter de ce vendredi 31 Juillet et ce, jusqu’au 2 Août, a-t-on appris auprès de l’Ambassade des États-Unis en Guinée.

La visite en Guinée du premier responsable du CBD s’inscrit dans le cadre de la lute contre la fièvre hémorragique à Virus Ebola qui frappe certains pays de l’Afrique de l’Ouest depuis plus d’un an.

 

Selon un communiqué émis par la représentation diplomatique américaine à Conakry, le Dr Frieden aura une série d’entretiens avec la Coordination nationale de lutte contre Ebola ainsi que les autorités du Ministère de la Santé, pour échanger sur les progrès réalisés et les défis à relever dans le cadre des efforts conjoints du gouvernement Guinéen, des États-Unis ainsi que des partenaires internationaux pour l’éradication de l’épidémie Ebola.

 

« Les Guinéens et les Guinéennes ont fait preuve de courage et de ténacité »a dit le Dr. Thomas Frieden, cité par le communiqué de presse.

 

« Maintenir la Guinée en bonne santé dépend à la fois de la vigilance et du travail en commun du gouvernement et des communautés », a-t-il dit, appelant à plus de vigilance. « Il pourrait encore y avoir des cas d’Ebola quelque part dans le monde, mais une épidémie telle que celle que nous avons connue l’année dernière ne devrait plus se reproduire ».

 

Par Elie Ougna

———–

Biographie de Dr. Frieden:


Dr. Thomas Frieden est devenu Directeur du Centre de Contrôle et de Prévention des Maladies (CDC) en Juin 2009. Il a aussi travaillé sur les maladies transmissibles et non transmissibles aux États-Unis et à travers le reste du monde. De 1992 à 1996, il a piloté le programme de la ville de New York qui permettra alors de maîtriser la tuberculose, et de réduire à 80% les cas de tuberculoses multi-médicamenteuses résistantes. Il travailla aussi en Inde durant cinq années au cours desquelles il apportera son appui au programme national de lutte contre la tuberculose, qui a traité plus de 15 millions de patients et sauvé plus d’un million de vies.


En sa qualité de Commissaire au Département de la Santé de la ville de New York de 2002 à 2009, il dirigea la plus grande agence de santé publique au monde. Pendant qu’il était à cette fonction, le nombre de fumeurs aura chuté de 350 000, et celui des adolescents fumeurs aura diminué de moitié, et aussi la ville de New York deviendra le premier endroit aux Etats-Unis à éliminer les matières grasses transgéniques des restaurants tout en exigeant que certains restaurants affichent clairement dans leurs menus la composition calorifiques des aliments vendus. Le Département qu’il dirige alors a également augmenté le dépistage du cancer du colon, et permis de supprimer le taux des disparités ethnique ou raciale    dans les dépistages du cancer du colon.


Dr. Frieden a aussi apporté son assistance pro bono à Michael Bloomberg, alors Maire de New York, dans la cadre d’une activité philantropique initiée par ce dernier en faveur des personnes démunies, telle que l’établissement de l’initiative Bloomberg pour réduire la consommation du tabac, un programme stratégique qui contribute à promouvoir la mise en oeuvre de moyens efficaces capables de sauver plus de 100 millions de vies.


Médecin polyvalent, avec une formation en médecine interne, en maladies infectieuses, en santé publique, et en épidémiologie, Dr. Frieden est particulièrement reputé pour son expertise en contrôle de la tuberculose. Il a travaillé dans le passé pour le CDC de 1990 à 2002 où il débuta en tant cadre au service des Renseignements Epidémiques, ou Epidemic Intelligence Service (EIS) au Département de la Santé de la ville de New York.


Dr. Frieden parle couramment l’Espagnol et est diplômé de Oberlin College. Il obtint son Doctorat en Médecine ainsi que sa Maîtrise en Santé publique à l’Université Columbia, et effectua son stage sur les maladies infectieuses à Yale University. Il est en outre récipiendaire de nombreux prix honorifiques, et est l’auteur de plus de 200 publications scientifiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*