mardi , 19 mars 2019
Flash info

Elhadj Sèkhouna s’allie avec Alpha, Cellou perd un soutien de poids

Une perte d’un soutien stratégique pour l’Union des forces démocratiques de Guinée en Basse Guinée. Elhadj Sékhouna Soumah, un des notables de la région résidant à Dubréka vient d’officialiser son adhésion aux idéaux du Chef de l’Etat. Abandonnant ainsi  Cellou Dalein Diallo pour qui il constituait un soutien de poids dans la région côtière.

 

Le changement de ton du « Vieux sage » est le résultat de plusieurs négociations, par l’intermédiaire de fils du terroir très écoutés. On cite notamment dans le milieu l’homme d’Affaires Kerfalla Camara (KPC). Le Chef de file de l’opposition qui mesurait déjà les conséquence d’une défection du vieux Soumah avait lui aussi pris le devant en se rendant à Tanènè, village du notable, où des engagements fermes auraient été pris de part et d’autre de rester unis et solidaires, tout en se rappelant mutuellement des bons et loyaux services rendus à feu Lansana Conté, leur ami commun.

 

Mais comme on le dit, rien n’est statique en politique. Elhadj Sèkhouna Soumah a fini par abandonner l’UFDG au profit du RPG. Un coaching payant donc pour le régime en place qui gagne la confiance et le soutien du « Kountigui » (Chef, ndlr) de la Basse Guinée.

 

C’est à Alpha Condé lui-même que le nouveau adhérant du RPG a tenu à rassurer de son indéfectible soutien. « Moi quand je soutiens quelqu’un, je ne te lâche pas. Ce que tu as fait pour moi dépasse des milliards. En tant que président de la République, personne ne t’a choisi, c’est Dieu qui t’a choisi et tu es venu me saluer chez moi. Tu m’as respecté, que Dieu te respecte aussi », a dit le sage.

 

Et de poursuivre : « Monsieur le président, tu n’auras pas honte en Guinée parce que les Guinéens savent ce que tu as fait. Je voudrais te dire aussi que tu es un dirigeant qui aime son peuple. Un jour, je t’ai invité au sacrifice du président Lansana Conté. Tu as fait quelque chose, j’ai dit aux gens que tu t’appelles ’’Alpha Condé sans condition’’. Aujourd’hui encore, tu m’as rendu visite chez moi. En tant que chef de l’Etat, tu as posé des jalons en Guinée que d’autres n’avaient pas pu faire de par le passé. Qu’on t’aime ou qu’on ne t’aime pas, c’est ça la réalité. Les Guinéens ont aujourd’hui le courant 24h/24. Je voudrais te rassurer qu’après ta venue cette nuit chez moi et dans l’obscurité, je te soutiendrai. Monsieur le président, tu es le chef d’Etat de la Guinée, mais tu en sauras davantage après mon intervention. Je te confie le peuple de Guinée. Je te confie la Basse Côté ».

 

Kaloumpresse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*