lundi , 26 août 2019
Flash info

Sidya Touré est fâché : « Je n’ai de leçon à recevoir de personne »

Après l’échec de sa proposition de candidature unique de l’opposition, le leader de l’Union des forces républicaines Sidya Touré continue de prendre ses distances. Dans une interview accordée à RFI, l’ancien Premier ministre n’a pas manqué de tacler ses alliés d’hier qui le soupçonnent de se rapprocher aujourd’hui du pouvoir.

Pour le président de l’UFR, il était dans l’opposition avant l’arrivée des leaders actuels de l’UFDG en politique. « C’était huit ans avant », se souvient-il. Par conséquent, selon lui, il n’a pas « besoin de leçon d’opposition » venant de qui que ce soit en ce qui concerne sa position politique en Guinée.

Sidya Touré reste toutefois radical. Pour lui, il n’est absolument pas question de se rapprocher d’Alpha Condé au premier tour de la prochaine élection présidentielle. « Nous sommes dans un positionnement où nous nous battons pour l’alternance politique », rappelle-t-il. Il espère lui-même être au second tour afin de tendre la main à d’autres alliés. « Mon parti est suffisamment consensuel dans les quatre régions naturelles », affirme le chef de l’UFR pour qui l’opposition communautariste est en train de prendre une ampleur déplorable partout en Guinée.

D’après l’ancien Premier ministre  il n’est pas question pour lui d’une quelconque alliance avec Alpha Condé. Mais il nuance ses propos en précisant qu’il est question d’une alliance d’un parti avec  l’UFR. « Ceux qui voudrons me soutenir je leur tendrai la main », coupe-t-il court, indiquant par ailleurs qu’il reste toujours dans l’opposition. Même s’il revendique désormais la position de centriste.

 

Mamady Fofana

+224 622 85 68 59

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*