mercredi , 20 mars 2019

Malabo-Ebola: La BAD annonce 300 millions$ pour lutter contre Ebola

C’est au Palais des Conférences de Sipopo que s’est tenue, le 21 juillet dernier, la Conférence internationale sur Ebola, à laquelle ont participé le président de l’Union africaine (Robert Mugabe), des Chefs d’État africains – Ernest Bai Koroma (Sierra Leone) ; Thomas Boni Yayi (Bénin) ; Faure Essozima Gnassingbe (Togo) et Teodoro Obiang Nguema (Guinée équatoriale) – et des représentants d’institutions internationales.

En qualité d’hôte, le Chef de l’Etat équato-guinéen a ouvert cette Conférence internationale, organisée à l’initiative de l’Union africaine, et a appelé à la solidarité de tous les pays africains : « Nous devons agir ensemble, étant donné le manque de traitement effectif pour combattre cette maladie, parce que seulement un accord de solidarité peut aider les pays touchés ».

Pour sa part, Robert Mugabe (Mozambique), président de l’Union africaine, a invité au renforcement du travail réalisé dans les pays touchés : le Liberia, la Sierra Leone et la Guinée Conakry : « Il est nécessaire de trouver les conditions adéquates pour mettre fin à cette pandémie ; pour l’instant, la prévention est le seul soin, nous devons être disposés et accélérer nos investissements pour travailler dans les soins de santé ».

En outre, les deux dirigeants ont souligné l’importance de soutenir financièrement la création du Centre africain pour la prévention et le contrôle des maladies endémiques en Afrique.

A la fin de l’événement, la Banque africaine de développement a annoncé le déblocage d’un montant de 300 millions de dollars pour la lutte contre Ebola. certains pays ont eux aussi annoncé leur contribution financière à cette cause : la Chine (5 millions de dollars), le Nigeria (4,5 millions), la Guinée équatoriale (3 millions), le Bénin (2 millions), etc.

Source : Bureau d’information et de presse de Guinée équatoriale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*