mercredi , 20 février 2019

Affaire 28 septembre 2009: Me Sacko se défend d’avoir personnellement accusé le Général Konaté (audio)

Le ministre guinéen de la justice Me Cheick Sacko s’est défendu samedi d’avoir personnellement voulu  »incriminer » l’ancien ministre de la Défense nationale Général Sékouba Konaté dans le dossier du 28 septembre 2009, où 157 opposants ont été massacrés.

 

Répondant à une question d’un journaliste, il a exliqué que Konaté devrait être d’abord entendu à titre de témoin. Ce sera au juge de décider si ce dernier sera par la suite inculpé ou non.

Pour le ministre, c’est suite à une question d’un journaliste que le nom du Général a été évoqué par lui.

Dans le but d’éviter toute interprétation tendancieuse comme le font certains médias, le  gouvernement guinéen a tenu à diffuser l’élément audio de la conférence de jeudi dernier, afin d’éclairer l’opinion sur cette affaire qui continue de défrayer la chronique.

Écoutez le contenu de ladite conférence en cliquant sur ce lien:

Audio à écouter via le lien suivant https://goo.gl/wIvVke

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*