jeudi , 21 novembre 2019

Inculpation de Dadis : son parti se dit « prêt pour un procès politique »

A peine inculpé à Ouagadougou par le Pool de juges qui instruit le dossier du 28 septembre 2009, Moussa Dadis Camara a trouvé des défenseurs à Conakry avec en première ligne la formation politique dont il assure la présidence.

 

Maxime Manimou, Porte-parole des Forces patriotiques pour la démocratie et le développement – FPDD- a indiqué dans un entretien avec Kaloumpresse que cette inculpation était déjà préparée et qu’ils s’y attendaient.

 

« Le pouvoir a envoyé les juges à Ouagadougou pour inculpé notre président », a-t-il indiqué dans l’entretien, ajoutant que les militants et sympathisants du parti restent sereins.

 

Selon notre source l’inculpation de Dadis dans le dossier des crimes du 28 septembre 2009, qui ont fait plus de 150 morts et des dizaines de femmes violées, ne les ébranle pas. « Nous sommes prêts si c’est un procès politique », a-t-il dit au bout du fil.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*