jeudi , 2 avril 2020

Violences politiques : Baadiko interpelle Fatou Bensouda

Le président de l’Union des Forces Démocratiques (UFD), Mamadou Bah Baadiko, a affirmé lundi que les violences enregistrées en Guinée lors des manifestations de l’opposition étaient perpétrées par le pouvoir en place et non par leurs militants.

 

La sortie de l’opposant fait suite à celle de madame Fatou Bensouda, Procureur de la CPI qui, au terme d’une visite à Conakry la semaine dernière, a prévenu les acteurs politiques de tous bords contre toute sorte de violences pendant les prochaines échéances électorales.

 

Pour Mamadou Bah Baadiko, comme le rapporte l’Agence Guinéenne de presse, les forces de l’ordre sont les seuls responsables des violences  sur les manifestants en faisant usage de gaz lacrymogènes et de balles réelles.

 

« On ne sait pas dans quelles conditions elle est venue. Personne ne sait les tenants et les aboutissants de son séjour. Mais nous ne pouvons pas ne pas remarquer que c’est comme par hasard, au moment où la carence de la justice guinéenne est constatée depuis 6 ans, et au moment où capitaine Dadis Camara parle de son retour en Guinée et en politique, c’est là où le voyage qui était en stand-by depuis très longtemps se fait », selon l’agence de presse étatique AGP qui attribue ces propos à l’opposant Baadiko.

 

Selon le chef de l’UFD, l’invite de Fatou Bensouda doit plus tôt être adressée aux acteurs politiques de la mouvance présidentielle. Et que l’opposition reprendra ses manifestations pour exiger des élections transparentes et crédibles.

 

A la fin d’une mission pour l’examen préliminaire de la CPI sur les crimes commis en Guinée le 28 septembre 2009, la Procureur de la CPI avait appelé la semaine dernière « tous les acteurs politiques guinéens à s’assurer que les élections se déroulent dans le calme et que les partisans s’abstiennent de toute violence ». Elle avait promis de suivre la situation de la Guinée de très près.

 

Par Elie Ougna

+224 622 85 68 59


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*