mardi , 21 janvier 2020

Guinée : Global Invest Corporation s’investit dans l’entreprenariat chez les jeunes

Le Cabinet Global Invest Corporation et la Structure COLLOQUE LE TIMES ont organisé samedi 4 juillet à l’Université Koffi Anan de Guinée un Colloque sur le thème : « Entreprenariat au service exclusif des jeunes en Guinée ».

 

Première édition du genre, le Colloque a regroupé plus de 600 étudiants venus de différentes universités de la capitale et de nombreux chefs d’entreprises de renommées nationales et internationales installées.

L’objectif visé par les initiateurs de la rencontre était de créer un espace d’échanges entre pourvoyeurs d’emplois et les jeunes sortants des institutions d’enseignements supérieurs et professionnels, de plus en plus nombreux à affronter le marché de l’emploi.

A l’occasion, Mohamed Siba Touré, Directeur général de Global Invest Corporation et Coordinateur du Colloque Le Times, a indiqué le défi de l’emploi ne peut être relevé que dans l’union. « En Guinée, la situation est telle qu’on ne peut plus faire assez de commentaire, car les sortants des centres de formation sont de plus en plus nombreux à rester sans emploi, avec peu d’espoir à en avoir sous peu de temps. Nous voulons changer la donne, nous y arriverons si chacun fait sa part d’engagement pour le leadership managérial dans l’Entreprenariat jeune », a-t-il déclaré.  » Renverser cette tendance, stipule qu’on a compris effectivement que diviser, nous échouerons. Mais unis face au manque d’emploi, nous réussirons », a ajouté Touré.

Partage d’expériences 

Les chefs d’entreprises ayant réussit dans leurs domaines respectifs ont partagé avec les étudiants leurs expériences dans le domaine de création et de gestion d’entreprise.

Amadou Barry, Managing Partner du cabinet d’expertise comptable Grant Thornton-Guinée a expliqué aux participants les mécanismes nécessaires pour la création d’une entreprise ainsi que les dispositifs d’incitation à l’entrepreneuriat existants en Guinée. Des moyens qui visent selon lui à favoriser la mise en œuvre des projets des jeunes. »L’avenir de ce pays repose sur les jeunes. Le plus important, c’est leur mobilisation vers l’éducation et la formation », a-t-il entamé. Titulaire d’un MBA à l’Institut de commerce de Nancy en France, M. Barry a prodigué aux étudiants des conseils pratiques de la conception du projet à la faisabilité économique du projet en passant par l’étude du marché. « Estimez votre chiffre d’affaires. N’hésitez pas, lancez vous », a-t-il conseillé.

Le Directeur général de l’Agence de Promotion des Investissements Privés – APIP Guinée, Gabriel Curtis, a fait savoir l’existence de sa structure et sa mission. Une mission qui consiste aujourd’hui à accompagner les entrepreneurs dans la création de leur entreprise en 72h. Il a encouragé les étudiants à se départir de l’hésitation et du doute. M. Curtis a appelé à un engagement pour l’atteinte des objectifs en matière de création d’entreprise.

Kadijah Bah, directrice d’exploitation de Bluezone Conakry, cheffe d’entreprise à 18 ans a également appelé les étudiants à s’armer de courage. Un conseil appuyé par d’autres entrepreneurs comme Mamadou Tchiangui Diallo, PDG de Tchiangui Pêche et Diogo Baldé DG de Global Itech.

Espoir et satisfactions

Le Directeur général de Global Invest Corporation a affiché l’espoir de voir dans un avenir proche les cibles s’engager sur la voie de l’entrepreneuriat et d’œuvrer pour un changement qualitatif de la Guinée. Mohamed Siba Touré a dit espérer que les échanges organisés par sa structures permettront aux étudiants de trouver des « idées innovantes ».

« La vie nous apprend qu’on ne nait pas Entrepreneur, on le devient en s’engageant sur la voie du succès dans un rapport interactif entre l’effort, l’apprentissage et la maitrise des difficultés et contraintes.  Nous sommes convaincus que chacun s’en sortira avec l’espoir de voir effectivement les choses changer en Guinée, pour que nous soyons nous-mêmes les ouvriers de l’émergence nationale tant sollicitée », a conclu M. Touré.

Dans l’ensemble, les étudiants ont apprécié l’initiative qui, selon eux, leur permettra à coup sûr d’aborder le défi de l’auto-entrepreneuriat.

 

Par Elie Ougna
+224 622 85 68 59

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*