dimanche , 18 novembre 2018

Le ministre Louncény Camara lance une opération de récupération des domaines de l’Etat

Les occupations illicites des réserves foncières de l’Etat en Guinée sont devenues monnaies courantes. Pour freiner ce phénomène qui compromet dangereusement la promotion immobilière dans notre pays, une opération d’une grande envergure est lancée par le nouveau Ministère de la Ville et de l’Aménagement du Territoire, Monsieur Lousseny CAMARA et l’ensemble des cadres des services techniques du Ministère de la Ville et de l’Aménagement du Territoire.

La réserve foncière de KEITAYA dans la Préfecture de Dubréka a été la troisième étape de cette opération après la libération des alentours du Petit Bateau dans la commune de Kaloum, le déguerpissement des emprises de Démoudoula et les alentours du stade de Nongo dans la commune de Ratoma et le déguerpissement des allées de la station d’épuration de Camayenne dans la commune de Dixinn.

La réserve foncière de KEITAYA est un vaste domaine qui s’étend sur une superficie de 214 hectares soit 2.140.000 m2. La partie de cette réserve foncière de KEITAYA qui est actuellement concernée par le déguerpissement constitue en un vaste domaine de 35 hectares soit 350.000 m2. Les 35 hectares font l’objet de la promotion immobilière de l’Etat et, le reste des 214 hectares sont consacrés aux équipements.
Pourquoi le Ministère de la ville et de l’aménagement du territoire déguerpie et procède t-il à la récupération des 35 hectares (350.000 m2) ?
En terme claire, Monsieur le Ministre de la Ville et de l’Aménagement du Territoire a énuméré les mobiles (raisons) suivants :

Le Ministère de la Ville et de l’Aménagement du Territoire est chargé de concevoir, d’élaborer et de suivre l’application des textes législatifs et réglementaires en matière d’urbanisme, d’architecture, de construction, de gestion foncière et de promotion immobilière ; d’élaborer et de mettre en œuvre les politiques, les stratégies et les plans de Développement Urbain et d’Aménagement du territoire, ainsi que les politiques et stratégies de logement et de promotion immobilière.

Le Ministère de la Ville et de l’Aménagement du Territoire a signé deux conventions avec des grandes Firmes qui vont procéder à la pose de leur première dans deux mois. Une entreprise est prête à financer la construction de plus de 10.000 logements sociaux dans un cadre de vie viable et décente.

Les occupants illégaux des 35 hectares (350.000 m2) reconnaissent volontairement qu’ils occupent illégalement une réserve foncière de l’Etat guinéen. Leurs bâtiments ont été marqués par les cadres du Ministère de la Ville et de l’Aménagement du Territoire.

Ils se sont constitués en groupe et, ont envoyé une délégation à la SONAPI (société nationale d’aménagement et de la promotion immobilière) pendant que nous étions entrain de déguerpir une emprise du lac de Sonfonia. Une date leur a été donnée pour déguerpir en toute liberté. Mais les occupants n’ont aucunement respecté la date de la SONAPI qui engage tout le département.

Ces opérations constituent un avertissement sérieux pour des guinéens y compris des cadres du département qui ont pour habitude de défier l’autorité du Ministère de la Ville et de l’Aménagement du Territoire (MVAT). Ces opérations d’envergure ici à KEITAYA marquent l’arrivée de l’autorité de l’Etat dans secteur du Ministère de la Ville et de l’Aménagement du territoire.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*