vendredi , 15 novembre 2019

L’opposition suspend sa participation au dialogue : voici les raisons

L’opposition guinéenne a décidé vendredi à la fin de la 8è journée de suspendre sa participation au dialogue politique entamée sous la présidence du ministre de la Justice Maître Cheick Sako.

 

Selon le porte-parole de l’opposition la suspension de leurs activités au sein du dialogue est due à un manque de volonté du parti au pouvoir d’engager un vrai dialogue.

 

« L’opposition républicaine a décidé ce vendredi 26 juin 2015 de suspendre sa participation au dialogue parce que ce dialogue, pratiquement, n’en est pas un. C’est la juxtaposition de deux monologues. Nous avons épuisé quatre points de l’ordre du jour, et des points extrêmement importants. Des points comme la question des délégations spéciales, le calendrier électoral des communales, la question du fichier électoral et la CENI. Aucun consensus n’a été trouvé sur aucun des points.

Nous avons décidé de quitter la table de discussions. Et nous avons décidé de suspendre notre participation jusqu’à ce que nous percevions des signaux forts et conséquents de la volonté de la majorité présidentielle d’aller à un vrai dialogue ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*