mercredi , 28 octobre 2020

Alliance Cellou-Dadis : les discussions de fond entre les deux partis commencent lundi

Les partis Union des forces démocratiques de Guinée et les Forces patriotiques pour la démocratie et le développement vont commencer les discussions lundi prochain sur leur intention de nouer une alliance politique en vue d’une alternance démocratique aux prochaines élections présidentielles.

 

L’information a été rendue public par le président de l’UFDG Cellou Dalein Diallo. S’exprimant samedi 27 juin pendant un meeting de son parti, il a rappelé à ses militants que le parti a besoin de nouer des alliances aussi bien avec les FPDD qu’avec les autres formations politiques du pays. »Nous sommes en discussion avec les partis engagés pour l’alternance en 2015″, a-t-il, ovationné par ses supporters.

 

S’agissant de la formation politique de Moussa Dadis Camara, le Chef de file de l’opposition a laissé entendre que les « termes » de la future alliance seront « définis » à partir du lundi.

 

« Monsieur Dadis souhaite que Justice soit faite »

 

L’ancien Premier ministre a rappelé en outre que son parti a toujours souhaité que Justice soit faite dans le dossier du massacre du 28 septembre. Un vœu qui, selon lui, est partagé par son futur allié. « Nous avons perdu beaucoup de militants. Monsieur Dadis a souhaité que Justice soit faite », a-t-il dit. Tonnerre d’applaudissements.

 

Dans un langage clair, il a dit aux militants de l’UFDG le bien-fondé d’une alliance avec l’ancien président du Conseil national pour la démocratie et le développement. Il a dit avoir suffisamment de preuves qui justifient cette alliance.

 

« Nous avons besoin d’alliance forte  avec les partis qui ont les mêmes objectifs que nous. Il (Dadis, ndlr) veut une alternance et il est contre le tripatouillage », a dit Cellou Dalein Diallo.

 

« Une fierté »

 

L’assemblée générale de l’UFDG de ce samedi était largement consacrée à l’alliance annoncée avec les FPDD. La quasi totalité des interventions des militants et cadres du parti est allée dans ce sens.

 

Dans certaines langues du pays, les militants ont salué la détermination de leur leader à nouer le partenariat avec Moussa Dadis Camara qu’ils croient aussi être une victime au même titre que Cellou Dalein Diallo. »Le rapprochement entre les deux partis me rend fort », a commenté Roger Bamba un militant du parti.

 

Pour Cellou Dalein Diallo lui-même, l’écho favorable de ses militants lui procure un sentiment de satisfaction. « Je suis très fier de constater que l’ensemble des militants approuve cette démarche », a-t-il conclu.

 

Par Elie Ougna

+224 622 85 68 59

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*