samedi , 5 décembre 2020

Amadou Damaro Camara : « On ne peut pas avoir un Parlement et créer des lois autour d’une table »

Amadou Damaro Camara, président du groupe parlementaire RPG Arc-en-ciel a estimé jeudi, à l’issue du premier round du dialogue politique entre pouvoir et opposition, que l’annulation du chronogramme telle que suggéré par l’opposition était anti-démocratique. Extraits de ses propos :

« Il y a eu des points d’achoppement. Nous avons tout simplement dit qu’on ne peut pas demander à une institution républicaine (CENI, ndlr) d’annuler dans la salle un chronogramme qu’elle a déjà établi. Il ne revient pas à nous de l’annuler. Il ne revient même pas à nous de demander à la CENI de l’annuler.

Nous avons recommandé que dans ce pays, il faut que l’on apprenne à respecter la loi. On ne peut pas avoir une Assemblée nationale, et chaque fois, on veut modifier, amender, créer des lois par des hommes politiques autour d’une table. Alors qu’il y a des élus de la Nation. Ce qui était possible pendant la transition, ne le devait plus être.

J’espère qu’à partir de demain (vendredi, ndlr), la nuit portant conseils, les positions vont mieux se rapprocher. Nous avons dit notre position. Nous sommes prêts à discuter tous les problèmes, sans tabou, mais qu’on ne nous dise pas : Réglez nos problèmes, sinon on ne reste pas. Voilà un peu ce sur quoi nous ne sommes pas d’accord ».

 

Propos recueillis par Elie Ougna

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*