mardi , 26 janvier 2021

Le Président Alpha Condé ordonne l’ouverture d’un dialogue

A peine rentré de sa tournée à l’intérieur du pays, le président Alpha Condé a adressé lundi 25 mai une correspondance au Premier ministre, au ministre de la Justice et au ministre Secrétaire général à la Présidence de la République dans laquelle il demande l’ouverture d’un dialogue politique autour du processus électoral.

 

Dans le courrier N°041/2015/PRG/SP daté du 25 mai, le Chef de l’Etat indique avoir écouté et pris en compte les arguments et opinions de la représentante de la majorité présidentielle et du Chef de file de l’opposition. » Je vous adresse la présente pour vous instruire d’appeler autour du gouvernement les deux groupes politiques afin que des solutions acceptables et confirmes à la loi soient trouvées et cela, dans le souci de favoriser l’organisation des élections présidentielles et communales transparentes et équitables », dit-il dans la lettre dont copie a été envoyée à Kaloumpresse.com par le Bureau de presse de la Présidence de la République.

 

Il souhaite dans la correspondance qu’un dialogue soit organisé « dans les meilleurs délais ». Il propose comme pistes de réflexion, que ce dialogue porte entre autres sur le rôle que pourrait jouer les délégations spéciales dans le processus électoral, la facilitation des échanges d’informations entres les parties politiques, le gouvernement et la CENI, et la mise en place d’un mécanisme permanent instituant les échanges entre la CENI et les acteurs électoraux.

 

Au Premier ministre Mohamed Saïd Fofana, il demande que la mission de dialogue soit confiée au ministre de la Justice et le ministre Secrétaire général à la Présidence de la République qui, à leur tour, pourront s’entourer des membres du gouvernement concernés par les dossiers en discussions.

 

« J’encourage les acteurs politiques à privilégier le débat d’idées, la confrontation des opinions au recours à la violence qui occasionnent chaque fois des dégâts irréparables infligés aux citoyens et à l’Etat », ajoute-t-il dans la lettre.


Par Elie Ougna

+224 622 85 68 59

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*