mercredi , 24 octobre 2018

Les présidents Condé et Ouattara inaugurent un pont sur le fleuve Gbagnala

Le président de la République de Guinée, chef de l’Etat, Pr. Alpha Condé est arrivé, mercredi, 20 mai 2015, à 17 heures 10 minutes TU, dans la préfecture de Beyla, plus précisément à la Place de l’Indépendance, où les populations, venues de toutes les sous-préfectures, fortement mobilisées, l’ont réservé un accueil à sa taille, rapporte le correspondant de l’AGP dans la localité.

 

Après le discours de bienvenue prononcé par le préfet de Beyla, Damou Kanté, le chef de l’Etat, Pr. Alpha Condé s’est adressé aux populations dans une des langues locales (malinké), dans laquelle, il les a exhorté à l’union pour le développent de leur préfecture, qui y va de l’intérêt de tous les fils résidents et ressortissants de Beyla.

Pr. Condé a rappelé, que la Guinée regorge des potentialités minières, dont une bonne partie est à Beyla, mais beaucoup de choses d’anormale se passent dans cette localité, qui demande réflexion de la part de tous.

‘’Le changement entrepris par mon gouvernement ne va pas s’arrêter. La Guinée a beaucoup changé depuis notre arrivée au pouvoir. Des luttes contre le grand banditisme sont engagées pour permettre à la population de saisir cette opportunité de changement tant souhaité par les Guinéens’’, a fait remarquer le chef de l’Etat.

Abordant la question d’Ebola en Guinée, Pr. Alpha Condé a précisé, que c’est cette épidémie qui a freiné le développement de la Guinée, mais surtout à Beyla où son gouvernement avait un vaste chantier de construction d’infrastructures adéquates.

‘’Pourquoi vous-vous battez pour un problème de lampadaires ? Mais ce n’est pas vous, mais plutôt les ressortissants qui sont à Conakry, qui sont en train de vous diviser. Faites attention, Beyla est dans le cœur de mon gouvernement’’, a expliqué le président de la République.

Après cette rencontre, le chef de l’Etat doit se rendre, jeudi, 21 mai, à Sinko et Gbéléban vers la frontière entre la Côte d’Ivoire et la Guinée pour l’inauguration du pont sur le fleuve Gbagnala.

 

AGP

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*