mardi , 21 mai 2019

Election 2015:  »S’ils sont patriotes » (Ibrahima Sory Baldé)

Je suis certain qu’il est possible d’organiser l’élection présidentielle le 11 octobre prochain dans la paix. Mais le Président  de la République, Alpha Condé et celui de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo, pourront-ils mettre à la touche les opportunistes et autres extrémistes qui rôdent autour d’eux ?


Le Président  de la République, Alpha Condé et celui de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo peuvent s’entourer de femmes et d’hommes voulant la paix et le progrès de la Guinée. Et ils doivent le faire vite pour sortir le pays de la crise sociopolitique qui le déchire depuis le premier tour de l’élection présidentielle de juin 2010.
S’ils sont de véritables patriotes, lors de leur rencontre du 20 mai prochain, le Président  de la République, Alpha Condé et celui de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo sauront s’entendre et convenir de modalités pouvant remettre les populations guinéennes sur la voie de la concorde et de la fraternité et, ainsi, donner des instructions claires à leurs partisans afin que, rapidement, le pays recommence à fonctionner.
Personnellement, je ne suis pas en faveur d’élections communales et communautaires avant 2017 (elles devraient se tenir en même temps que les législatives de 2017). Cependant, je souhaiterais que la classe politique convienne sur 2 points, qui pourraient aider le pays à avoir des représentants au niveau des Communes et des quartiers urbains et ruraux.
Le premier est de délimiter les quartiers et communes rurales et nommer les Conseillers en fonction des résultats des élections législatives de juin 2013. Le second c’est procéder au redécoupage des Communes urbaines, notamment à Conakry et dans les capitales régionales et nommer les Délégués communaux en fonction des résultats des élections législatives de juin 2013. Les conseillers de quartier éliront leur bureau et ceux des Communes les leurs.
Ressouder le tissu social
Depuis plus d’un an, chaque fois que l’occasion de commenter et d’échanger sur le climat politique en Guinée m’a été offerte, j’ai estimé qu’il faudrait faire l’économie des communales et penser plutôt à travailler pour ressouder le tissu social, gage d’un meilleur climat pour les affaires. A part le PEDN et son chef, les résultats des législatives de juin 2013 ont été acceptés par toutes les autres formations politiques.    
Pour une meilleure représentativité, la capitale guinéenne devrait compter au moins une dizaine de communes (sous le régime du PDG de Sékou Touré, la ville n’avait pas cette taille et comptait 8 Arrondissements). Et les populations de Conakry ne sont pas toutes de l’UFDG ou de l’UFR, qui ont remporté la députation à l’uninominal dans Conakry. Avec un redécoupage de la carte électorale, le RPG arc-en-ciel et le PEDN pourraient diriger des communes de la Capitale. Ce qui est certain, en tous les cas, c’est qu’en partant des résultats des Législatives de juin 2013, nombre de formations politiques auront des délégués communaux ; ce qui contribuera à l’apaisement du climat sociopolitique en Guinée.
Tenant compte du recensement de la population de 2014 (très controversé) Nzérékoré, Kindia et Kankan devraient compter, chacune, 3 communes urbaines et les autres capitales régionales (Mamou, Labé, Boké et Faranah) et la Préfecture de Siguiri, chacune devrait avoir une commune de plus. 
C’est que, dans chacune des capitales régionales du pays, les principales formations politiques ont des militants. Cas par exemple du RPG arc-en-ciel au Foutah, de l’UFDG en Haute Guinée ou encore de l’UFR en Région forestière. Les conseils de quartiers et les délégués communaux de ces agglomérations pourraient compter des représentants de différentes formations politiques.
Conséquences et concessions
Le chef de l’UFDG et ses partisans sont convaincus que c’est seulement leurs manifestations de rue qui permettent de faire des gains auprès de la Mouvance présidentielle. Mais ces gains, si importants soient-ils, valent-ils les conséquences en vies humaines, en pertes économiques et autres frustrations sociales ? Cellou Dalein Diallo doit porter le manteau d’un homme politique, dont l’arme principale est le dialogue, plutôt qu’en meneur de manifestants pour déloger des délégations spéciales dont l’illégalité et l’illégitimité sont prouvées. C’est à ce prix seulement qu’il pourra, d’une part, convaincre la majorité des Guinéens qu’il mérite leur confiance et, d’autre part, démontrer à la communauté internationale qu’il est un homme de paix à la recherche du bonheur pour la Guinée. S’il est un patriote, il doit savoir que ses conseillers ne l’ont pas servi lorsqu’ils ont maintenu la marche du 7 mai, alors qu’il avait donné son accord à l’invitation du Président Alpha Condé, qui devait avoir lieu le lendemain 8 mai.
Quand au Président Alpha Condé, s’il est patriote, il doit apprendre à connaître que des millions de ses compatriotes sont issus d’un brassage ethnique. La Guinée est à l’image de Conakry sa capitale, où sont nés des centaines de milliers de Guinéens qui ne parlent véritablement que Soussou, même si leurs parents sont Peulhs, Malinkés, etc. Il a d’ailleurs cité son cas comme exemple. Au lieu de parler ethnies, lui le Président de tous les Guinéens devrait parler de NATION. Il doit savoir se rappeler que dans ce pays (la Guinée) depuis des siècles, les Peulhs constituent une part importante de la population guinéenne. Le Président de tous les Guinéens doit être ouvert au dialogue, faire des concessions lorsqu’il le faut et ne pas attendre qu’il y ait des morts et d’importants dégâts économiques. Il ferait ainsi acte de patriotisme.
Et tous les Guinéens, à commencer par le Président Condé, devraient noter que de nos jours, vu les mariages interethniques (et donc les naissances), on ne devrait plus parler d’ethnie
La Guinée, comme pratiquement tous les pays en développement, est trop dépendante de la Communauté internationale pour croire que celle-ci ne se préoccupe pas de ses affaire ; surtout que sa position géographique et son potentiel économique sont stratégiques.

Ibrahima Sory BALDÉ
(Jusqu’à preuve du contraire, membre du CC du RPG arc-en-ciel)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*