dimanche , 15 décembre 2019

Guicopres reprend en main la construction des garnisons militaires de Guinée

Le ministre Délégué à la Défense nationale Maître Abdoul Kabèlè Camara et le PDG du groupe Guicopres S.A Kerfalla Camara ont procédé conjointement vendredi 15 mai à la relance des travaux de construction d’infrastructures militaires dans les garnisons gelés depuis la prise du pouvoir par le président Alpha Condé.

 

La reprise des travaux est effectuée sur la base d’un nouveau contrat marqué par la réduction du volume des travaux. Le contrat sera exécuté par le groupe Guicopres S.A, les Entreprises Diomandé et Frères et SIMEC.

 

Selon les clauses du contrat, des travaux seront réalisés dans les régions militaires de Kankan, de Labé, de Kindia et de N’zérékoré. Ainsi que dans les bataillons autonomes de Boké, de Mamou, de Faranah et de Guéckédou et les compagnies militaires de Kissidougou, de Tougué, de Fria, de Dinguiraye et Senco. A Conakry, le camp de la marine à Sonfonia, l’école militaire de Manéah, l’école de la gendarmerie de Sonfonia, l’infirmerie, imagerie du BQG (Bataillon du quartier général), la base aérien de Yimbaya ainsi que des ouvrages du camp Alpha Yaya Diallo de Conakry seront achevés.

 

Le délai contractuel consenti est de 16 mois.

 

A l’occasion d’une cérémonie officielle marquant la relance du projet, au Camp Alpha Yaya Diallo, le PDG de Guicopres s’est dit heureux de poursuivre les travaux. Il a toutefois rappelé que cette reprise se fait dans un contexte difficile marqué par des actes de vandalisme et la disparition de plusieurs matériaux de construction et des matériels et équipements de travail.

 

Malgré ces réalités, Kerfalla Camara a promis de réaliser les travaux dans le délai contractuel et dans le respect des normes en la matière. « Conformément à l’engagement que nous avons pris d’accompagner le gouvernement guinéen dans son programme de reforme des forces de défense et de sécurité, nous réaliserons ces ouvrages à la satisfaction totale des bénéficiaires », a dit M. Camara, tout en souhaitant la création d’un cadre paisible, nécessaire pour la finalisation du projet.

 

Pour sa part, le ministre Délégué à la Défense nationale, Me Abdoul Kabèlè Camara a aussi affiché sa satisfaction quant à la relance de ces travaux. « Un grand jour », selon lui d’autant que l’on assiste ainsi à la « la concrétisation de la volonté du président de la république de doter les forces armées guinéennes d’infrastructures modernes afin d’améliorer leurs conditions de vie et de travail ».

 

Il a reconnu l’existence des difficultés liées entre autres aux actes de vandalisme et au gèle prolongé des travaux. Mais il a surtout félicité la volonté du Groupe Guicopres et des deux autres entreprises d’accompagner les autorités dans la reforme de l’armée. « Nous vous en remercions vous et vos collaborateurs. Je ne doute point de la capacité réelle de votre groupe de réaliser les travaux dans les délais », a-t-il dit en s’adressant au patron de Guicopres.

 

Le ministre Kabèlè Camara a promis l’appui du gouvernement. « Nous vous encourageons et nous vous appuierons », a-t-il dit tout en demandant aux employés de se départir de l’idée de protestation. « Dans nos chantiers, il n y ‘a pas de grève », a-t-il conclu.

 

On rappelle les travaux inscrits dans le cadre de ce projet ont été lancés en 2009, avant de gelés par le président Alpha Condé à sa prise du pouvoir.

 

En plus du ministre Délégué à la Défense nationale et des représentants des entreprises contractante, les travaux ont été relancés en présence du Chef d’Etat major général des armées et des chefs d’Etat major particuliers.

 

Par Elie Ougna

+224 622 85 68 59

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*