mercredi , 18 septembre 2019

Qui était Yaya Kane?

Le désormais ancien directeur des opérations de la CENI, décédé le 4 mai dernier à Paris reposera à partir du vendredi 8 mai au cimetière de Cameroun, dans la commune de Dixinn. D’une source bien informée de la CENI, la dépouille mortelle de Yaya Kane arrivera à Conakry demain jeudi 7 mais par le vol Air France à partir de 17 heures.

 

Le corps sera mis à la morgue de l’hôpital Ignace Deen. Un symposium est prévu le vendredi au palais du peuple avant l’inhumation.

Né le 20 Mai  1951 à Conakry, M. Kane avait suivi un  bon parcours scolaire. Au nombre de ces brillantes écoles qu’il a fréquentées, le Lycée Technique de Bamako (1971) où il a passé la 2ème partie du Baccalauréat. Puis, il fréquente la faculté des Sciences de Lyon II où
il a obtenu la Maîtrise des méthodes Informatiques Appliquées à la Gestion (MMIAG).

 

En 1978, M. Yaya Kane a fréquenté la Faculté de Lyon III où il sort avec  un Diplôme d’Etudes Supérieures et Spécialisées (DESS) dans l’option Informatique de Gestion (UV 3ème cycle).

En 1994, M. Yaya Kane se retrouve au CNAM (Lyon, 3ème cycle) où il reçoit le Diplôme d’Etudes Supérieures et Techniques (DEST) dans l’option Information de Gestion des Entreprises et Administratives.

Après les brillantes études, il a occupé d’importants postes comme Chef de projet Indice 695 Siciv regroupant six communes de la banlieue de Lyon totalisant plus de 200 000 habitants.

Il est chargé de la conception, la réalisation et la maintenance de programmes informatiques pour la gestion financière, la paye, la gestion du personnel, les élections etc.

M. Kane a été Chef de projet Responsable des Etudes au CERG (en France), Département HLM, chargé de la conception de logiciels pour la gestion locative des HLM et administrateurs des biens immobiliers.

Entre 1986 à 1995, M. Kane a fondé le CYK Informatique (Lyon-France), directeur général de cette société qui est spécialisée dans la conception et la réalisation de logiciels pour la gestion comptable financière et administrative des collectivités territoriales.

De 1992 à 1995, il a participé à l’informatisation du processus électoral en Guinée à partir de la saisie du recensement administratif de 1992, l’équipement informatique de 38 préfectures, des 8 régions administratives au niveau des 38 circonscriptions électorales du pays et des Missions diplomatiques, à l’étranger, en vue des élections présidentielles, législatives et communales .

Egalement en 1995, M. Kane a été expert-consultant de la CEE pour la conception, la réalisation et la mise en œuvre d’un plan de formation des élus locaux, des cadres des services déconcentrés de l’Etat et de la société civile à travers huit (8) séminaires régionaux avec plus de 450 participants au regard des  attributions des élus locaux et maires    sur la gestion financière d’une commune et sur les acteurs du développement local (de juin à décembre 1995).

Co-fondateur et président de l’ONG « AIDDA » Agence Internationale pour le Développement Durable en Afrique. M. Yaya Kane a fondé le
Groupe Synergie et créateur, dirigeant de la société Sud Innov S.A et CAUR Technologies toutes ces sociétés sont basées à Lyon et à Conakry-Guinée.

M. Kane a mis en place trois (3) sociétés spécialisées dans les Nouvelles technologies de l’Information et de la communication qui ont conçu et mis en œuvre des solutions informatiques pour l’optimisation de la gestion administrative et financière des établissements publics et privés.
Il a été consultant au niveau de la Commission Internationale des Juristes (CIJ) basée à Genève où il était chargé de l’organisation de la mission d’Observatoire International de la Démocratie en Guinée (OIDG) de mai à juin 1995.

En 2005, il a été Consultant International du PNUD chargé de concevoir et de mettre en œuvre une campagne de formation et de sensibilisation de 3 500 responsables des partis politiques, des membres de la CENA, des responsables des ONG de sensibilisation à la maîtrise des concepts de la démocratie, de la bonne gouvernance et du cadre juridique des élections en Guinée particulièrement des élections communales et communautaires de 2005.

Il a participé comme consultant de l’ONG DCF (Droits et Citoyenneté des Femmes) dans la formation des membres de la Coalition de Guinée pour les Droits de la Femme DCF en normes et procédures de Gestion Administrative et Financière de leurs associations, financé par l’ACDI.

Entre 2004 à 2010, M. Yaya Kane a été  Consultant de la société Guinea Alumina Corporation SA (GAC) et Global Alumina dans le cadre de vastes campagnes de sensibilisation et de mobilisation des députés, des décideurs et des médias en faveur de l’implantation du projet Global
Alumina en Guinée.

Ces dernières années, M. Kane a initié des solutions basées sur les NTIC pour l’assistance à la préparation des élections dans le cadre des (listes électorales correctement informatisées, des urnes électroniques, etc.… en vue de réduire au maximum les contestations
postélectorales.

Il a émis des propositions de mutualisation sous régionale des matériels et moyens logistiques électoraux en vue de réduire considérablement les coûts des élections dans chacun de nos pays, car il reconnaissait que les élections en Afrique sont extrêmement couteuses.

Avant d’être promis commissaire de la CENI, par le décret DN/113/PRG/2012 du 29 octobre 2012 portant nomination des membres de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), M. Yaya Kane appartenait à la cellule technique de l’institution chargée de l’étude et de la planification  des opérations électorales de la CENI.

 

Source : Guineelive.com

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*