lundi , 22 juillet 2019

Guinée : la marche « pacifique » de l’opposition reportée pour le 4 mai prochain

Après une concertation élargie, les partis de l’opposition ont décidé dans l’unanimité de reporter la marche « pacifique » pour le 4 mai prochaine, a indiqué mardi le porte-parole Aboubacar Sylla de l’opposition dans un communiqué de presse.

 

Cette marche « pacifique », initialement prévue pour ce jeudi 30 avril dans le pays, vise à boycotter le processus électoral en désapprouvant les actions de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), jugée inefficace et impartiale.

Ainsi, dans les cinq communes de Conakry et dans les villes de l’intérieur du pays, l’opposition compte tenir des réunions et des marches pacifiques à l’effet de protester contre la gestion actuelle du processus électoral et la malgouvernance pratiquée en Guinée.

« L’opposition républicaine invite donc ses militants et sympathisants ainsi que tous les citoyens guinéens épris de liberté et de justice à participer à la marche ‘pacifique’ du lundi 4 mai », a déclaré M. Sylla avant de préciser que la présence massive des populations sur les voies et places publiques, permettra de rejeter des pratiques actuelles en matière de gouvernance politique, économique et sociale.

Il a exhorté également le peuple de Guinée à rester mobilisé en vue de la poursuite du combat politique en faveur d’une Guinée libre, unie, démocratique et prospère.

Pour y parvenir, toutes les fédérations des partis politiques composant l’opposition républicaine vont participer pleinement à l’organisation de l’événement politique, a-t-il informé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*