mercredi , 13 novembre 2019

Manif de l’opposition : les forces de l’ordre autorisées à intervenir

Le gouverneur de la ville de Conakry, Soriba Sorel Camara, a donné l’ordre aux forces de sécurité d’intervenir ce jeudi pendant la marche de l’opposition.

 

Dans une déclaration lue mercredi nuit sur les antennes des médias d’Etat, le gouverneur a pris en témoin les populations de Conakry face aux manifestations récurrentes de l’opposition. Des protestations au cours desquelles selon lui les manifestants caillassent des véhicules publics et privés, blessent gravement des agents de l’ordre public et mettent le feu au bitume.

« Tous ces actes d’une rare barbarie, sont commis en flagrante violation de la loi guinéenne qui, pour autant, a règlementé les manifestations, les défilés, les marches et autres cortèges en Guinée », a-t-il déploré, avant de prévenir que les organisateurs s’exposent aux conséquences qui en découlent.

« En tout état de cause, les maires des cinq communes et moi-même le gouverneur de la ville de Conakry usant en cela de nos droits régaliens, avons déjà délivré aux forces de l’ordre des réquisitions d’intervention pour que force reste à la loi et à elle seule », a conclu Soriba Sorel Camara.

 

L’opposition guinéenne appelle ses militants à descendre dans la rue ce jeudi à Conakry et à l’intérieur du pays pour exiger l’annulation du chronogramme électoral et la suspension des activités de la CENI.

 

Par Mamady Fofana

+224 622 85 68 59

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*