vendredi , 23 août 2019

Arène politique : le double tacle du PRPAG

S’affichant comme le seul parti qui poursuit la lutte révolutionnaire et socialiste du père de l’indépendance guinéenne Ahmed Sékou Touré, le Parti de la Révolution Populaire Africaine de Guinée  (PRPAG) estime que la mouvance présidentielle et l’opposition républicaine ont réussi à plonger le pays dans une incurie et une dérive déplorables.

Cette formation politique qui existe sur l’arène politique depuis 1999 croit savoir que les leaders des deux bords politiques manipulent la population à leur guise, pour des fins de provocation ou de vengeance, afin d’assouvir leur ambition.

Pour le secrétaire général du PRPAG, Ismaël Condé, un habitué des sorties fracassantes, « mourir pour la politique des politiciens guinéens d’aujourd’hui, c’est mourir pour moins que rien ».

D’après lui, la lutte entre la mouvance présidentielle et l’opposition est « une manœuvre pour tromper les guinéens sur la transformation néo-colonialiste de leur pays ».

Par Sériane Théa
+224 622 85 68 59

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*