samedi , 23 février 2019

Ebola : une équipe d’enterrement attaquée à Boffa

La réticence des populations face à Ebola ne faiblit toujours pas en Guinée. Dans la journée du lundi 20 avril une équipe mixte composée d’agents de la Croix rouge et autorités locales a été agressée par des citoyens à Kondéyiré dans la sous-préfecture de Tougnifily dans Boffa.

 

Aucune perte en vie humaine n’a été enregistrée. Mais les informations en notre possession soutiennent que les véhicules de mission de l’équipe ont été endommagés. « Deux personnes dont le sous-préfet adjoint ont été sévèrement blessées », selon la Coordination nationale de riposte à Ebola.

 

« La seule ambulance encore en activité a été sérieusement endommagée », selon la Coordination.

 

Les violences ont été perpétrées au moment où l’équipe s’apprêtait à enterrer un corps suspect. Les tests effectués sur ce corps se sont avérés par la suite « négatifs », à en croire la Croix rouge guinéenne. Et l’enterrement sécurisé du corps a pu avoir lieu après des heures de négociation avec la population.

 

Boffa figure parmi les villes dans lesquelles le président Alpha Condé a décrété l’Etat d’urgence sanitaire renforcé en mars dernier. Un cas et un décès confirmés ont été enregistrés dans cette ville le lundi 20 avril, selon la Coordination nationale de riposte à Ebola.

 

Par Sériane Théa

+224 622 85 68 59

———————–

Photo d’archive Womey

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*