samedi , 6 juin 2020

Remue-ménage à la Prison centrale de Conakry

L’heure n’est plus à la sérénité à la Prison centrale de Conakry. Depuis l’interview accordée par le prisonnier Mohamed Diallo alias Junior à nos confrères de Espace fm détenus et personnel de l’administration pénitentiaire ne connaissent plus la tranquillité.

 

Après sa deuxième interview accordée à la presse dans laquelle il accuse des hauts gradés de la gendarmerie et de la police de contribuer au maintien de l’insécurité en Guinée, « Junior » est désormais surveillé comme de l’huile sur le feu. Le nouveau patron de la Prison centrale, Alpha Tanoudi Camara qui devra assurer l’intérim du directeur de l’administration pénitentiaire après le limogeage du titulaire  André Salifa Léno veut marquer des points.

 

Des informations obtenues par votre quotidien en ligne Kaloumrpesse.com indiquent avec insistance que la cellule de Junior est désormais placée sous haute protection. Ses gestes et mouvements sont suivis à la loupe.

 

Déjà, après la première interview de « Junior » à Guineenews, le gardien chef de la Prison centrale avait été suspendu. Il se trouverait au gnouf au sein de cette même Maison centrale en attendant son procès.

 

Nos sources soulignent que le deuxième entretien a sonné comme une interview de trop. Le ministre de la Justice a instruit de faire toute la lumière sur cette affaire, nous dit-on. Les premières enquêtes auraient porté sur le régisseur et le directeur de l’administration pénitentiaires. Mais d’après des indiscrétions, « Junior » se serait procuré un téléphone et une puce grâce à l’aide d’un autre détenu.

 

Aux dernières nouvelles, une vaste opération de ratissage des téléphones portables aurait permis de saisir l’équivalent de deux sacs de riz de 50 kg. On évoque aussi l’hypothèse d’une formation « bien adaptée » à l’intention de tout le personnel pénitencier civil et agents de sécurité pour éviter les comportement laxistes. On craint au sein du personnel que l’introduction des téléphones dans l’enceinte de la prison ne soit interdite un jour.

 

Focus de Kaloumpresse.com


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*