samedi , 5 décembre 2020

Circulation à nouveau paralysée sur l’axe Hamdallaye-Bambéto

La psychose règne à nouveau sur l’axe Hamdallaye-Bambéto-Cosa où des jeunes manifestants, répondant à l’appel de l’opposition, ont érigé des barricades par endroit.

 

La tension monte dans la commune de Ratoma, fief de l’opposant Cellou Dalein Diallo. Sur l’axe Hamdallaye-Cosa, la rue est déserte. Aux jets de pierres de certains protestataires, les forces de sécurité répondent par des gaz lacrymogènes.

 

La vie suit son cours normal pourtant sur l’autoroute Fidel Castro. Pour l’instant, aucun nouveau cas de blessé n’a été signalé.

 

On rappelle qu’un manifestant est mort dans la soirée du lundi suite à des blessures contractées, dit-on, par balle, pendant la manifestation dans la journée.

 

Réconfortée par ce qu’elle appelle « réussite » après la première journée, l’opposition a décidé de poursuivre les manifestations aujourd’hui dans la capitale guinéenne pour fustiger l’insécurité et exiger un nouveau chronogramme électoral qui prévoit le scrutin local avant la présidentielle.

 

Par Mamady Fofana

+224 622 85 68 59

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*