mercredi , 13 novembre 2019

L’UFR appelle ses militants à poursuivre les manifestations demain

COMMUNIQUE — L’UFR salue l’engagement de ses militants et les remercie d’avoir massivement suivi les consignes du parti en se mobilisant fortement dans les cinq communes de la capitale.

L’UFR condamne avec force l’attitude des forces de l’ordre qui ont assiégé le siège national du parti ce matin aux alentours de 8hen y jetant des gaz lacrymogène. Cette agression a eu lieu alors que nos militants se regroupaient progressivement avant de se rendre à la commune de Matam.

Les forces de l’ordre ont de passage enlevé deux militants qui étaient arrêté devant le siège. Cette arrestation arbitraire a conduit a des affrontements entre les forces de l’ordre et des manifestants entrainant 17 blessés (dont plusieurs graves) et 5 arrestations sans compter les violations de domicile de certains de nos responsables.

L’UFR condamne la violence exercée par les forces de l’ordre sur les militants ainsi que l’introduction dans les rangs des manifestants de loubards pour les agresser.

Notre parti met en garde le gouvernement contre les conséquences imprévisibles que de tels agissements pourraient entrainer. A cet égards, le gouvernement sera tenu pour seul responsable tout ce qui adviendra dans notre pays.

Face à cette tentative de confiscation des droits et libertés de nos compatriotes par un pouvoir dont l’incapacité est avérée, l’UFR exhorte ses militants à rester mobilisés  pour résister à l’oppression dune dictature naissante.

L’UFR demande à ses militants et responsables de  poursuivre les manifestations dans chacune des 5 communes de Conakry dès demain mardi 14 avril 2015.

Mardi 13  avril 2015

Mohamed Tall

Porte parole

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*