samedi , 18 août 2018
Flash info

Manif de l’opposition : le gouverneur de Conakry prévient

Le gouverneur de la ville de Conakry, soutenu par les maires et présidents de délégations spéciales des cinq communes de Conakry, a invité l’opposition samedi à se ressaisir et à se conformer à la loi suite à l’appel de celle-ci à manifester lundi 13 avril contre l’insécurité et le calendrier électoral.

 

Soriba Sorel Camara (photo), faisant état d’une information que son administration a reçue de par les médias et autres réseaux sociaux, insinue que la marche projetée par l’opposition  est illégale.

« Aucun des cinq maires n’a reçu de qui que ce soit la moindre demande d’autorisation », indique le gouverneur Camara dans un communiqué lu dans la soirée du samedi sur les médias du service public.

« Ceci est une défiance de l’autorité de l’Etat en violation du code pénal », ajoute-t-il dans le communiqué, attirant l’attention des « citoyens de Conakry, la communauté nationale et internationale sur la nécessité pour chacun et pour tous de se mettre en conformité avec la loi ».

 

L’opposition républicaine a annoncé cette semaine sa volonté d’organiser une marche simultanément dans les cinq communes de Conakry pour fustiger l’insécurité grandissante dans le pays.La marche fait suite à la l’agression présumée dont son porte-parole Aboubacar Sylla aurait été victime à Taouyah. Le groupe veut aussi exiger à travers la marche un dialogue franc et sincère et un nouveau chronogramme des élections qui prévoit les élections communales avant le scrutin présidentiel.

 

Pour sa part, le gouverneur de la capitale guinéenne prévient dans son communiqué que la loi sera appliquée dans toute sa rigueur.

 

Par Elie Ougna

+224 622 85 68 59

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*